Comment sécuriser votre site WordPress contre les pirates informatiques ?

De nombreux propriétaires de sites Web ne pensent pas à sécuriser leur site WordPress avant qu’il ne soit trop tard.

Le meilleur moment pour faire quelque chose contre un piratage est avant qu’il n’ait lieu. Heureusement, il y a une variété de choses que vous pouvez faire sur votre site WordPress pour élever vos niveaux de sécurité.

Adopter une approche proactive de la sécurité des sites Web est l’une des meilleures choses que vous puissiez faire pour votre site Web et votre santé mentale. Personne n’a envie de se réveiller le matin et de découvrir que son site a été compromis.

Nous allons vous montrer ci-dessous sept façons différentes de rendre votre site WordPress plus sûr contre les pirates, y compris l’installation de certains des meilleurs plugins de sécurité WordPress disponibles aujourd’hui.

Quel est le niveau de sécurité de WordPress ?

En général, WordPress est une plateforme assez sûre. La principale raison de sa mauvaise réputation est que les propriétaires de sites ne suivent pas les meilleures pratiques en matière de sécurité.

À l’heure actuelle, WordPress est en tête des plateformes de sites Web les plus souvent piratées. Cependant, ces données sont un peu faussées, car WordPress est également l’une des plateformes de création de sites Web les plus populaires – elle alimente actuellement plus de 30 % du Web !

Voici quelques-unes des façons les plus courantes dont les sites WordPress sont piratés :

Ne pas mettre à jour le noyau de WordPress ou les plugins de façon régulière.

Utilisation de plugins ou de thèmes invalides (c’est-à-dire des logiciels obtenus illégalement)

Mauvaises pratiques d’administration des utilisateurs

Utilisation d’un thème ou d’un plugin de mauvaise qualité

Comme vous pouvez le constater, un grand nombre de ces risques de sécurité peuvent être gérés simplement en maintenant votre site et vos plugins à jour et en ne téléchargeant des thèmes et des plugins que depuis des sources fiables.

Compte tenu de la vaste nature de WordPress, des failles de sécurité existent. Les milliers de combinaisons différentes de thèmes et de plugins sont presque impossibles à tester.

Mais, en mettant en œuvre les conseils de sécurité pour les sites WordPress ci-dessous, vous augmenterez considérablement le niveau de sécurité de votre site.

7 façons de sécuriser votre site WordPress

Il y a une tonne de facteurs différents qui entrent en jeu pour assurer la sécurité de votre site WordPress. Il ne suffit pas d’exécuter une installation propre de WordPress.

Vous trouverez ci-dessous sept conseils de sécurité WordPress que vous pouvez mettre en œuvre dès aujourd’hui pour renforcer la sécurité de votre site :

1.     Utilisez des mots de passe forts

De nombreux sites Web sont piratés parce que les pirates utilisent des outils de génération de mots de passe pour attaquer par force brute la zone d’administration. Si vous utilisez un mot de passe faible ou un mot de passe que vous utilisez ailleurs en ligne, vous augmentez considérablement vos risques de subir une attaque par force brute.

Une solution simple pour éviter que cela ne se produise est d’utiliser un mot de passe fort. Lorsque vous configurez votre site WordPress, vous aurez besoin de créer un mot de passe à différents endroits : accès administrateur, création de bases de données WordPress et connexion à votre site Web via FTP.

Créer un mot de passe fort est une chose, mais se souvenir de ce mot de passe peut être encore plus difficile.

Un bon moyen de contourner ce problème est d’utiliser un gestionnaire de mots de passe. Un gestionnaire de mots de passe est un outil sécurisé et crypté qui stocke les mots de passe de votre site Web. Ensuite, lorsque vous devez saisir un mot de passe pour un site ou une application particulière, l’outil le fait pour vous.

Il existe une grande variété de gestionnaires de mots de passe, mais en voici quelques-uns qui valent la peine d’être consultés :

NordPass

Norton

2.    Maintenez votre noyau, vos thèmes et vos plugins à jour

Un moyen simple de sécuriser votre site consiste à tout mettre à jour, y compris le noyau de WordPress, votre thème et les plugins que vous utilisez.

WordPress est incroyablement sécurisé et dispose d’une équipe de développeurs experts qui travaillent en permanence pour corriger les failles de sécurité et améliorer la plate-forme. Comme pour la plupart des logiciels, des mises à jour et des correctifs sont publiés après la découverte de risques de sécurité.

Donc, si vous utilisez une ancienne version du logiciel, vous laissez votre porte de sortie ouverte.

L’installation de trop de plugins peut également rendre votre site plus vulnérable aux pirates. Les plugins peuvent ajouter une tonne de fonctionnalités et de caractéristiques utiles à votre site WordPress, mais cela s’accompagne du risque supplémentaire d’installer un plugin mal codé (et donc vulnérable).

Chaque fois que vous installez un plugin, vous devez prendre le temps de vérifier la qualité du plugin et de l’équipe qui le développe. Vous devez également mettre à jour les plugins dès qu’une mise à jour est publiée. Vous pouvez ne pas savoir si une mise à jour a été publiée, il est donc essentiel de vous connecter régulièrement à votre tableau de bord pour rechercher les mises à jour.

Un thème mal codé peut également laisser votre site ouvert aux portes dérobées de sécurité. L’installation d’un thème provenant d’une source de qualité peut réduire les risques de piratage de votre thème, mais vous devez également veiller à ce que vos thèmes soient mis à jour et fonctionnent avec la dernière version.

Restreindre l’accès au site et les rôles des utilisateurs

WordPress vous permet de créer plusieurs comptes utilisateurs différents. Cela peut être utile si vous avez une équipe qui gère votre site, ou si vous souhaitez que vos rédacteurs téléchargent des articles directement dans WordPress.

Cependant, plus il y a d’identifiants et de mots de passe en circulation, plus il y a de risques qu’un seul utilisateur ait un mot de passe faible ou que son compte soit compromis d’une autre manière.

Lorsque vous créez de nouveaux rôles d’utilisateur pour votre site WordPress, vous ne devez leur donner accès qu’aux parties de votre site Web dont ils ont besoin pour faire leur travail efficacement. Par exemple, vous pouvez donner à un rédacteur l’accès à la section des articles, mais pas aux plugins, aux thèmes ou aux paramètres du site.

Il est également utile d’activer l’authentification à deux facteurs sur votre site. Il s’agit d’un processus utilisant une application ou un plugin qui vérifie l’identité de l’utilisateur qui se connecte au site Web.

3.     Activez un pare-feu de site Web

Un pare-feu WordPress va essentiellement créer un champ de force autour de votre site. Considérez-le comme un dispositif de sécurité si vous oubliez de mettre à jour votre site pendant plusieurs mois. Dans certains cas, il se peut que vous ne puissiez pas mettre à jour des plugins individuels en raison d’une configuration logicielle spécifique.

Dans ces situations, un pare-feu de site Web assurera la sécurité de votre site, même si certains plugins ou thèmes n’utilisent pas la dernière version du logiciel.

Une version courante d’un pare-feu est connue sous le nom de pare-feu d’application de site Web. Il agit comme un mécanisme de filtrage par lequel passe tout le trafic de votre site Web avant d’atteindre votre site. Il filtrera le mauvais trafic ou même les tentatives de piratage et ne laissera que le bon trafic atteindre votre site.

Cet avantage permet également de maintenir votre site en ligne en cas d’afflux de trafic ou d’attaque DDoS sur votre site.

Voici les principaux avantages de l’utilisation d’un pare-feu WordPress :

Les pirates et les robots sont automatiquement inscrits sur une liste noire, de sorte qu’ils ne pourront jamais atteindre votre site.

Les infections de logiciels malveillants, les attaques DDoS et les injections SQL seront toutes évitées.

Les attaques par force brute appartiendront au passé.

Votre site fonctionnera plus rapidement et sera plus performant

Vous dormirez mieux en sachant que votre site est protégé 24 heures sur 24, 7 jours sur 7.

Nous vous présentons ci-dessous quelques plugins WordPress qui intègrent également une protection pare-feu.

Même la configuration de votre site pour qu’il fonctionne avec un CDN comme Cloudflare aidera à protéger votre site contre les attaques DDoS, car le trafic de votre site Web sera acheminé à travers leur réseau de serveurs au lieu d’aller directement sur votre site Web.

Si vous hébergez actuellement votre site chez Vivacoda, Nous pouvons intégrer votre site à Cloudflare directement à partir du panneau de configuration de votre site Web

4.     Disposez d’un système de sauvegarde du site

Les sauvegardes de site ne contribueront pas à rendre votre site plus sûr, mais elles peuvent vous aider si votre site est mis hors ligne lors d’une attaque. Avec un système de sauvegarde en place, vous pouvez vous assurer que votre site sera toujours opérationnel et que vous pourrez le restaurer.

Il est toujours utile d’avoir une sauvegarde lorsque vous rencontrez des problèmes avec votre site. Si vous avez été piraté ou si votre site fonctionne mal pour une raison quelconque, vous pouvez toujours restaurer votre site à une version antérieure.

Certains hébergeurs incluent des sauvegardes groupées avec votre plan d’hébergement. Mais il existe un certain nombre de plugins de sauvegarde WordPress qui peuvent également vous aider à effectuer des sauvegardes. Il peut également être utile de créer plusieurs sauvegardes de sites Web et de les stocker à différents endroits.

Voici quelques plugins de sauvegarde populaires qui méritent d’être explorés :

  • UpdraftPlus
  • BlogVault
  • BackupBuddy

Un plugin de sauvegarde WordPress peut vous aider à ne pas perdre tout votre travail. De plus, vous aurez toujours un plan de secours si votre site est piraté.

5.     Limitez les tentatives de connexion

L’écran de connexion de WordPress est particulièrement vulnérable. Le fait d’avoir un mot de passe fort aidera beaucoup à garantir qu’un pirate ne pourra pas accéder à votre site par une tentative de force brute.

Mais, si vous voulez renforcer la sécurité encore plus, vous devriez envisager de limiter le nombre de fois qu’un utilisateur peut saisir son mot de passe avant de le verrouiller.

Par exemple, vous pouvez limiter le nombre de tentatives de connexion à 4 fois. Ainsi, après la quatrième tentative, vous recevrez une notification de cet utilisateur et de son adresse IP. Vous pouvez même interdire des adresses IP spécifiques si le problème devient persistant.

L’un des meilleurs plugins pour cela est le bien nommé Limit Login Attempts Reloaded.

Le meilleur de tous, c’est que ce plugin est entièrement gratuit et qu’il est actuellement utilisé par plus d’un million d’autres sites WordPress. Il suffit d’installer le plugin, de configurer les paramètres, et votre écran de connexion WordPress sera beaucoup plus sécurisé.

L’importance d’un hôte sécurisé

Avec tout ce qui précède, votre site WordPress devrait être incroyablement sécurisé. Mais, au-delà de la sécurisation de votre site web, vous voudrez l’héberger chez un fournisseur d’hébergement sécurisé.

Votre hébergeur doit accorder une grande importance à la sécurité et héberger votre site sur un serveur qui répond aux dernières normes de sécurité.

Voici quelques caractéristiques solides à rechercher chez un hébergeur sécurisé :

Plusieurs méthodes pour assurer la sécurité de votre serveur, notamment des sauvegardes redondantes, une sécurité sur site et des générateurs de secours.

Des serveurs qui utilisent les derniers matériels et logiciels de serveur.

des certifications indiquant que l’installation a été contrôlée par des fournisseurs de sécurité tiers.

Peu importe que vous choisissiez un serveur d’hébergement partagé, un VPS, un serveur en nuage ou un serveur dédié, les normes de sécurité doivent être les mêmes.

Pour conclure : Assurer la sécurité de votre site WordPress

Nous espérons que vous avez une meilleure compréhension des mesures que vous pouvez prendre pour améliorer la sécurité de votre site WordPress et le rendre à l’abri des pirates.

Il est important de mettre en œuvre les conseils de sécurité ci-dessus le plus tôt possible. Vous ne savez jamais quand une attaque peut se produire, et vous voulez être protégé et préparé.

La solution la plus simple consiste à installer l’un des plugins de sécurité WordPress mentionnés plus haut dans cet article. Considérez-le comme votre guichet unique pour la sécurité de WordPress. Cela ajoutera un pare-feu à votre site, verrouillera votre écran de connexion, inclura un scanner de logiciels malveillants régulier, vous protégera contre les logiciels malveillants et les attaques DDoS, et plus encore.

Enfin, même si vous suivez tous les conseils de cet article, tout cela ne servira à rien si vous ne disposez pas d’un environnement d’hébergement sécurisé. Votre hébergeur sera la base de la sécurité de votre site Web. Veillez donc à investir dans une société d’hébergement qui accorde une grande importance à la sécurité de votre environnement d’hébergement et de votre site Web.

Share on social media

//

Loading comments…